Skip to content

Dieu et l’espace

L'astrophysicien Arnold Benz aborde la question des liens entre Dieu et la science.

«Les astrophysiciens ne trouvent pas Dieu avec des télescopes, même les plus modernes, avance Arnold Benz, astrophysicien de l’ETH à Zurich. Dans la théorie du Big Bang ou de la création des planètes, nulle trace de Dieu. Et pourtant, je suis étonné de voir que dans cet univers, un individu tel que moi a pu voir le jour, grâce, entre autres, à la matière noire, la gravitation et la mécanique quantique.
La réalité, c’est que dans mon quotidien, je peux expérimenter de nombreuses choses qui ne relèvent pas de la science naturelle: l’amour, la beauté, la tristesse, la peur et aussi l’étonnement. Je les ai reçues de quelqu’un, appelons-le Dieu.

Ces perceptions peuvent-elles être comparées à des équations physiques? Ou ne sont-elles qu’illusion? Bien sûr que non. En effet, quand je prends au sérieux la vie, je dois aussi les prendre en considération.

Publicité

La religion et les sciences reposent sur des présupposés différents. Mais elles ont en commun la réalité. Cela ne me pose aucun problème, de savoir que je ne pourrai jamais le comprendre.»

Quart d'heure pour l'essentiel

Article tiré du numéro Quart d’heure pour l’essentiel 2011

Thèmes liés:

Publicité