Skip to content

Du gospel pour illuminer l’Avent

© Alliance Presse
Du 8 au 18 décembre, il dirigera les Christmas Gospel Voices pour dix concerts en Suisse. Rencontre avec Lenny Burks, une personnalité américaine pour qui le gospel «vient du cœur et s’adresse au cœur».

Publicité

«Cette expérience de concert va changer votre vie entière. Elle va élever votre esprit et mettre en avant le meilleur de vous-même». Lenny Burks est tombé dans la marmite de la musique gospel quand il était petit. Cet Américain de Cleveland, dans l’Ohio, dirigera du 8 au 18 décembre les Christmas Gospel Voices pour une dizaine de concerts en Suisse, de Genève à St-Gall. Avec une passion communicative.

Au piano à cinq ans
Fils d’un pasteur d’une Eglise noire et d’une mère qui enseigne la musique, Lenny s’est retrouvé à l’âge de cinq ans derrière un piano à faire ses gammes, alors que les petits camarades de son quartier s’adonnaient au sport. «Avec les parents que j’ai eus, que vouliez-vous que je devienne sinon un responsable de la musique dans les Eglises noires?», lâche-t-il en riant.

Chaque jour reconnaissant
Aujourd’hui, Lenny est devenu célèbre. Auteur-compositeur d’une centaine de gospels, il est surtout connu outre-Atlantique pour ce standard repris par un grand nombre de groupes: Every Day is a Day of Thanksgiving (Chaque jour est un jour de reconnaissance). «Aux Etats-Unis, nous avons des vacances autour d’un jour férié qui s’appelle “Thanksgiving” (reconnaissance)», explique-t-il. «C’est l’occasion pour chacun de rendre visite à sa famille et à ses amis. En réfléchissant à cela et à la bonté de Dieu, j’ai désiré être reconnaissant tous les jours de ma vie, parce que c’est chaque jour “Thanksgiving”!»

«Une musique puissante»
«Le gospel est une musique puissante, parce qu’elle est en lien étroit avec la Bible», affirme Lenny Burks. Lorsqu’il est déprimé par les difficultés qu’il rencontre, le gospel le relève et nourrit dans son être intérieur une espérance. «Actuellement, la vie est très difficile aux Etats-Unis», confie-t-il. «L’économie va mal, mais le gospel est une source d’inspiration qui m’empêche de me morfondre dans les problèmes et m’aide à aller plus loin.»
Chanter et écouter de la musique gospel pendant l’Avent, c’est, il en est convaincu, laisser de côté la frénésie des achats de Noël et de la consommation qui peut vous «endetter ou vous ruiner pour le reste de l’année» afin de «laisser résonner une musique qui vient du cœur et qui s’adresse au cœur».
Lenny Burks relève encore que le gospel, quand il touche quelqu’un, ne bouleverse pas seulement durant le concert, mais peut changer l’entier d’une vie. «Voilà pourquoi les gens aiment assister à nos concerts et y reviennent.»

Serge Carrel

Pour découvrir les dates des concerts, rendez-vous sur: http://culturel.l-agenda-chretien.com/

Quart d'heure pour l'essentiel

Article tiré du numéro Quart d’heure pour l’essentiel 2011

Thèmes liés:

Calendrier de l’Avent en ligne

Le calendrier de l’Avent est un objet prisé en décembre, par les petits comme par les grands ! En fait, qui n’a pas, enfant, langui, trépigné, pour découvrir ce que renfermait la petite fenêtre attribuée à…

Publicité