Commander le journal

Une chance pour chacun

01.03.07

Toute société a besoin de piliers et de rambardes. C'est pour ça qu'il faut revenir régulièrement au fondement éthique et moral qui est le nôtre: l'humanité et la liberté, l'amour du prochain et la responsabilité individuelle. On ne fait pas avancer la société avec la querelle, encore moins en se réfugiant dans une idéologie. À l'inverse, ces valeurs fondamentales et la recherche commune du consensus permettent aux décisions d'être largement soutenues dans notre pays . Les combats de tranchées auxquels se livrent les partis en période électorale ne font en revanche que nous éreinter.


Je milite personnellement pour une société de valeurs, où chacun peut réussir, pas seulement les «grandes gueules», et où chacun a droit au respect, pas seulement le plus «cool» ou le plus fort ; une

société qui donne une chance et une perspective d'avenir à tous ; une société de respect, de confiance et d'intérêt réciproque.


Lorsque l'on parcourt le monde avec le respect de l'autre, c'est là qu'on remarque aussi ceux qui vivent dans l'ombre, loin des feux de la rampe. Lorsqu'on a confiance, on finit toujours pour trouver une solution qui profite à tous. Enfin, lorsqu'on s'investit concrètement dans la vie de ceux qui nous entourent, tout le monde s'y retrouve.


Les valeurs fondamentales de notre pays sont inscrites dans la Constitution. Je pense notamment à la défense de la liberté, de la dignité humaine, la promotion du bien commun, de la cohésion et de la diversité culturelle.


Il ne suffit pas de se référer seulement à notre culture chrétienne historique. Cette dernière ne constitue pas un recueil de recettes pour le quotidien. Les valeurs chrétiennes doivent être vécues et appliquées ; c'est une tâche exigeante et un défi quotidien, car nul n'est parfait. Mais ces valeurs fondamentales donnent des orientations générales lorsqu'il s'agit de régler des problèmes concrets ; et cela d'autant plus dans une société pluraliste, laïque et globale.


Doris Leuthard

Conseillère fédérale

 
Une chance pour chacun