Commander le journal

L'étoile des rois mages, scientifique?

26.11.11 - Qui ne connaît pas cette histoire biblique des trois rois mages qui, pour aller voir l’enfant Jésus qui venait de naître, ont suivi une étoile très lumineuse? L’existence de cette étoile a-t-elle des preuves scientifiques?

On a d’abord pensé à une comète, une nova ou une étoile filante. Mais ça ne colle pas. Pour les peuples de l’Antiquité, une comète était signe de mauvaise nouvelle; il est donc peu probable que les mages aient suivi une telle étoile, d’autant qu’aucune comète n’a été enregistrée à cette époque. La nova, explosion d’une étoile, est tellement lumineuse que toute la population de l’époque l’aurait vue et en aurait parlé: Hérode n’aurait pas eu besoin de demander aux mages quand l’étoile était apparue.

Quant aux étoiles filantes, c’est bien connu, elles ont une durée de vie de seulement quelques secondes, au contraire de l’étoile biblique, qui a guidé des mages sur de nombreux kilomètres.


Reste la théorie de la conjonction de planètes, déjà évoquée par Kepler au 17e siècle. L’Américain Rick Larson, avocat et conférencier, explique qu’à l’époque de la naissance de Jésus, Jupiter et Vénus étaient alignées l’une derrière l’autre pour ne former qu’un seul point lumineux. Grâce à un planétarium informatique, qui permet d’observer le ciel depuis n’importe quel lieu et à n’importe quelle époque, on a la confirmation de cette hypothèse. Il suffit de se placer à Bethléem l’année de la naissance de Jésus-Christ pour observer cet alignement.


http://www.bethlehemstar.net/


Sandrine Roulet

 
L'étoile des rois mages, scientifique?