Commander le journal

Jürgen Klopp «Une saine confiance en Dieu»

02.05.14

En 2004, son équipe, FSV Mainz 05, était promue en Bundesliga. Depuis, le nom de Jürgen Klopp est un incontournable du football allemand. Aujourd’hui à la tête du Borussia Dortmund, cet entraîneur de 47 ans a sorti cette équipe de la crise, pour lui faire jouer les premiers rôles en Ligue des Champions et en championnat. Mais, bien que les deux pieds sur la pelouse, cet Allemand émotionnel pense souvent au Ciel.

Son enthousiasme et sa volonté sans limite ont conquis bien plus largement que les seuls fans de football. Jürgen Klopp s’est fait remarquer pour l’expression de ses émotions -il lui arrive aussi parfois de piquer la mouche- et pour sa chaleur humaine. Parfois, il entre sur le terrain à l’issue d’un match et prend les footballeurs de l’équipe adverse dans ses bras pour les consoler de leur défaite. Un geste assez inédit dans le monde du football pour ne pas passer inaperçu.


A plein régime

Mais l’entraîneur sait aussi ce que siginifie l’engagement. Il peut se montrer très exigeant, pour lui-même et pour ses protégés. Car la discipline est une autre facette de la personnalité de Jürgen Klopp. David Kadel, auteur de la Fussball Bibel, s’est entretenu avec lui. L’entraîneur demande aux joueurs de «promettre un engagement sans borne et sans condition, l’engagement à se focaliser sur l’objectif, quelle que soit la tournure du match, de se soutenir mutuellement au sein de l’équipe et d’accepter de l’aide lorsque c’est nécessaire».

Quand on parle avec Jürgen Klopp de ses valeurs, il est assez rapidement question de foi. «J’ai une saine confiance en Dieu», avait-il déclaré lors d’une émission de télévision de la ZDF. Il ne croit donc pas seulement à la victoire de son équipe, mais aussi en Dieu. Un jour, il a compris que Dieu était vraiment là dans toutes les situations. «Depuis, je prie et lui parle pour lui demander que tout se passe bien pour moi». Je souhaite à chacun de vivre cette même expérience.


David Kadel et Thomas Hanimann

 
Jürgen Klopp  «Une saine confiance en Dieu»