Commander le journal

Il prépare les 2000 ans de la résurrection du Christ

26.02.20 - Olivier Fleury a eu une vision céleste il y a 13 ans.
Depuis, il parcourt le monde pour rallier des responsables religieux à son projet un peu fou.

Le Suisse Olivier Fleury sillonne le monde pour rencontrer des responsables de toutes les confessions chrétiennes et leur faire part de «la vision céleste» qu’il a reçue en 2007: fêter les 2000 ans de la résurrection du Christ dans tous les pays du monde en 2033.

Cette année-là, le visionnaire aura investi 40% de sa vie pour que cet anniversaire soit marquant à l’échelle planétaire. Parmi les nombreux interlocuteurs qu’il a rencontrés, le pape François, en novembre 2016 au Vatican (photo), le patriarche orthodoxe Bartholomée en 2019 ou les responsables anglicans, évangéliques ou réformés.


Une vision reçue en Australie

Reprenons depuis le début: le père de famille était alors en formation biblique en Australie. Un jour, durant trois heures, une vision forte s’est imposée à lui: «J’ai vu des croyants de tous les peuples attendre avec excitation et fébrilité le lever du jour, le matin de Pâques. Les participants ont laissé éclater leur joie et ont célébré le deux millième anniversaire de la résurrection du Christ.»

Depuis, Olivier Fleury est engagé à plein temps pour préparer l’événement. Lorsqu’on lui demande la forme que devrait prendre celui-ci, il répond: «Cela dépendra. Ici, les chrétiens se réuniront dans un stade, là dans les rues, ailleurs encore en petits groupes. La forme n’est pas essentielle. L’important est que ces célébrations soient visibles par tous et dans le monde entier afin que tous sachent que Jésus est ressuscité et qu’il transforme des vies aujourd’hui.»


Pourquoi 2033?

Même s’il est impossible de situer de manière définitive le jour du calendrier où Jésus est mort et ressuscité, spécialistes et institutions s’accordent en majorité sur l’an 33 (donc 2033) comme le plus probable. Mais la date n’est pas aussi importante que le changement qu’opère la puissance de la résurrection dans la vie des individus, selon Olivier Fleury.


Sur les pas de Jésus

Ne soyez donc pas surpris de croiser Olivier Fleury, par exemple en haut de la cathédrale de Lausanne, à l’aube de Pâques ou en train de sillonner les routes foulées par le Christ en Israël. Ou de tomber sur un des deux livres, dont un roman-enquête, qu’il a déjà publiés sur le sujet. Le quadragénaire rassemble régulièrement des groupes de personnes intéressées à se préparer à «Jesus Celebration 2033».


«Jésus a changé ma vie»

Olivier Fleury n’est pas tombé dans la marmite de la foi quand il était petit. Mais «Jésus à chamboulé ma vie, il l’a transformée, comme celle de millions d’autres personnes sur la planète ces vingt derniers siècles.» Pour lui, cela s’est passé à l’adolescence, alors qu’il vivait à Genève.

«Rencontrer Jésus change encore des vies aujourd’hui. En effet, un tiers des humains vivant sont chrétiens. 

Même si notre pratique est parfois différente selon la confession chrétienne, notre foi est basée sur la venue sur terre, la mort sur la croix et la résurrection de Jésus», déclare-t-il. On comprend mieux son enthousiasme à préparer un méga-anniversaire pour Jésus.


Christian Willi

 
Il prépare les 2000 ans de la résurrection du Christ