Commander le journal

Et si Dieu était footballeur, il serait...

20.05.16 - Si Dieu était footballeur, il serait un grand gardien, un défenseur sûr, un milieu de terrain inspiré et un avant-centre génial.

1. Un grand gardien

Le football ressemble à la vie : on court, on prend des risques, on se défend, on joue seul ou en équipe, mais chacun a besoin de sécurité. Une belle ouverture pour Dieu qui s’annonce... gardien.

Certains l’ont dit : «Il est un sûr rempart». On peut lui faire confiance ! Un journal de l’époque relève : «Dieu est ton gardien, sans se relâcher il te gardera du début jusqu’au coup de sifflet final» (La Bible, Psaume 121). Oui, il aime protéger les siens, et moi je le crois : il est celui qui rassure.

Les hommes déçoivent, mais lui est sûr et fiable. Ses arrêts sont définitifs. On dit d’un grand gardien qu’il fait des miracles. Dieu peut en faire aussi, à condition qu’il ait votre confiance.


2. Un défenseur sûr

Pas de victoire sans une bonne défense, clament les entraîneurs ! Là encore, j’ai appris que Dieu est parfaitement à l’aise dans le rôle de... défenseur central.

Un ancien joueur confirme : «Dieu est pour moi, il est parmi mes défenseurs, alors je vois la défaite des adversaires» ! Un autre, dénommé Job, grièvement blessé et arrêté dans sa carrière, a témoigné : «Moi, je sais que j’ai un défenseur vivant : c’est lui qui se dressera en fin de match pour m’être favorable» (La Bible, Job 19). Deux gars qui savent de quoi ils parlent.

Dans ma vie aussi, je me suis senti encouragé et soutenu quand il le fallait. Si les attaques adverses se font pressantes, j’ai recours à lui. Ce défenseur exceptionnel ne fait jamais défaut.


3. Un milieu de terrain inspiré

Certains milieux de terrain ont marqué l’histoire du football, tels Maradona, Cruyff, Platini, Zidane, Ronaldhino... Chaque équipe cherche un grand No 10 qui rayonne, qui distribue et oriente le jeu. La question se pose : Dieu pourrait-il évoluer à ce poste ?

Eh bien, je suis certain qu’il ferait merveille, lui qui s’est toujours révélé un créateur de génie !

Quand on laisse Dieu devenir Meneur de jeu, la différence se voit. Ce pourvoyeur de bons ballons, ce roi des ouvertures lumineuses rend ses équipiers meilleurs et redonne la joie de vivre.

A l’instant où je l’ai laissé diriger la manœuvre en moi, j’ai trouvé le chemin du but !


4. Un avant-centre génial

Ces mots m’ont frappé : «Dieu a tout fait pour un but» (La Bible, Proverbes 16, 4). J’en ai déduit qu’il devait être un grand centre-avant ! On parle de renard des surfaces, mais lui est différent. Ecoutez cette ovation : «Vive Dieu qui nous offre la victoire par Jésus-Christ !». Ce qu’il a fait ?

Un jour, il se lance, on le tacle honteusement, on le descend, on le croit définitivement mort. Le ballon roule en touche, une grosse pierre aussi. Mais en se relevant, Jésus marque un but venu d’ailleurs. Il fait trembler les filets, et les rochers. Il lève les bras, plus fort que la mort : ce but a changé l’Histoire. Et il en a marqué tant d’autres qui ont changé le sort de ceux qui l’ont pris dans leur équipe !

Quel club se passerait de Ronaldo ou de Messi ? Je vous le dis, il y a mieux !


Jésus LE Messie est prêt à signer son transfert dans votre existence : il n’attend que votre appel.


Pierre-Yves Paquier, pasteur réformé

 
Et si Dieu était footballeur, il serait...
En savoir plus

Mais qui était réellement Jésus, le Messie, Fils de Dieu ? Courte biographie.

Jésus est né à Bethléhem. Après huit jours, il a été circoncis, selon la tradition juive.

La famille de Jésus fuit vers l’Egypte. Elle ne retournera en Israël qu’après la mort du Roi Hérode.

A l’âge de 12 ans, il part avec ses parents à Jérusalem pour la fête de la Pâque, une importante fête juive. Là, il s’entretient avec des experts religieux.

Au cours de sa jeunesse, Jésus travaille comme charpentier avec son père à Nazareth. La Bible ne parle que peu de cette période.

A l’âge de 30 ans, Jésus se fait connaître en se faisant baptiser dans les eaux du Jourdain. Il entame ensuite trois années de prédication itinérante.

Jésus raconte des paraboles, il parle du Royaume de Dieu et il guérit des malades.

Trois ans plus tard, Jésus et ses amis retournent à Jérusalem pour la fête de la Pâque. Il y mangera son dernier repas, le pain et le vin. Ensuite, il est trahi et arrêté.

Jésus est condamné à mort par crucifixion. Il meurt le même jour. Son corps est mis dans un tombeau.

Plusieurs femmes et ses amis retrouvent le tombeau vide. Jésus leur apparaît.

Après sa résurrection et son ascension au Ciel, la Bonne Nouvelle et son message se répandent dans le monde entier.

L'essentiel de son message

Dieu a créé chaque individu et cherche une relation avec lui. La relation entre Dieu et les humains a été brisée, car ils ont décidé de vivre sans Dieu. Il aime tant chacun qu’il a envoyé son fils Jésus sur la terre pour nous prouver son amour. Jésus est mort à la Croix pour porter notre faute et rétablir la relation entre Dieu et l’humanité. Celui qui reconnaît sa faute, accepte le sacrifice de Jésus et lui demande de diriger sa vie est pardonné et peut démarrer une relation de confiance avec Dieu, très concrète à vivre. Pour en savoir plus : www.atoi2voir.com